Getting your Trinity Audio player ready...

La friandise est, aujourd’hui, l’une des différents aides possibles afin de travailler son chien. A l’heure où la méthode dite positive est dans tous les écrits et où il est impératif de faire attention au bien-être de son chien, la friandise est devenue incontournable. Qui n’a pas lu ou vu en vidéo,  ou les personnes expliquent ou montre, que votre chien vous obéira plus ou vous aimera plus si vous lui donnez une friandise ? 

Mais est-ce vraiment bon pour notre chien d’avoir des friandises pour tout et pour rien ? 

Pour nous, à l’association les chiens du silence, la friandise est un support d’apprentissage : c’est-à-dire ? 

Nous allons utiliser la friandise pour apprendre à nos chiots les ordres de bases, mais sur quelques séances.

Rapidement quand le chien est « en cours d’acquisition » nous allons alterner la friandise avec les câlins pour finir par récompenser uniquement par les câlins et la voix ou la LSF (langue des signes française).  

Exemple : sur un chiot de 2 mois, nous allons travailler le « assis » pendant 2 jours avec 3 à 4 séances par jour (on demande 3 à 4 assis par séances) puis le 3ème jour, le chiot ayant compris ce que l’on attendait de lui on va donc alterner les friandises et câlins avec récompenses verbales/ LSF et le 4ème jour câlin avec récompense verbale/LSF uniquement. 

La friandise peut être comparée à nos bonbons : est-ce bon de manger des bonbons ? 

Gustativement la gourmande que je suis vous dira oui !!! Mais nous savons tous que les bonbons sont mauvais pour la santé, quotidiennement ou à forte dose. 

Comme les bonbons, les friandises vont faire grossir votre chien ou, sur certaines races, entrainer des diarrhées. Elles peuvent aussi amener une dépendance à cet aliment et vous ne pourrez alors travailler qu’avec elles si vous voulez des résultats sur le long terme.

Bien sur que c’est plus facile de travailler avec la friandise : c’est une solution de facilité, je vois très souvent des personnes avec leur pochette accrochée à leur pantalon, en promenade, récompenser leur chien à tout va, serait-ce une mode ? 

Y a-t-il un club de porteur de pochette dont je ne suis pas au courant ? 

Une note d’humour pour vous faire réaliser que votre chien peut vous obéir avec de la patience et beaucoup d’amour ; bien mieux qu’avec une friandise, lorsque vous lui aurez appris à vous comprendre et à vous obéir par la douceur. 

Bien sûr que cela prendra plus de temps de passer par la récompense affective et vocale/LSF qu’avec une friandise, mais les ordres seront parfaitement appris et vous pourrez aller partout avec votre chien sans avoir à vous demander si vous avez assez de friandises sur vous ! 

Et puis passez du temps avec votre animal, n’est-il pas le but de sa présence à vos côtés ? N’attendez vous pas de lui qu’il vous regarde avec confiance et amour ? 

Les câlins amènent la confiance et l’amour, la friandise amène des chiens parfois excités et qui bavent…. 

Je ne m’attarderais pas sur tous les problèmes que j’ai pu constater à cause des friandises que ce soit comportementales ou de santé…

Vous allez me parler de motiver votre chien à travailler, mais si l’apprentissage passe par le jeu et les câlins, votre chien sera motivé à vous donner le meilleur de lui-même ! 

Sachez que pour nos bénéficiaires accompagnés par nos chiens d’assistance, la récompense affective et vocale/LSF est ce qui les rend si incroyable dans leur aide au quotidien : c’est le lien qui unit le bénéficiaire et son chien qui fait que le chien va aider son maitre ou sa maitresse. Bien sûr qu’ils ont des friandises mais avec parcimonie, lorsque la situation l’exige

A l’heure où la vie est si chère, un peu d’amour ne coûte rien et votre chien vous aimera tellement en retour ! 

Pensez aux récompenses verbales : c’est bien ! super ! bravo !  Tout encouragement qui vous corresponde 😉

Catégories : Trucs & Astuces