Les chiens d’assistance écouteurs pour personnes présentant plusieurs handicaps

La surdité n’est pas le seul handicap présent chez certains de nos bénéficiaires. Souvent, un ou plusieurs handicaps, aux impacts divers sur la vie de la personne, sont liés à la perte auditive ou viennent s’ajouter à celle-ci. Au-delà de son accompagnement sur les sons, le chien d’assistance écouteur polyhandicap peut intervenir sur certaines problématiques de son bénéficiaire.

Depuis 2017, nous proposons des chiens adaptés à ces cas spécifiques afin de répondre au mieux aux besoins des personnes souffrant de plusieurs handicaps.

Dans quels cas un chien d’assistance écouteur polyhandicap est-il indiqué ?

Nombreux sont les cas dans lesquels un chien d’assistance écouteur peut apporter une aide complémentaire à une personne présentant un autre handicap ou une autre problématique. 

Toutefois, il est important de noter que cette aide ne se fait pas au détriment de son rôle de chien d’assistance écouteur, qui est notre spécialité !

zoom sur un oeil bleu

Perte visuelle

On parle alors de chien d’assistance pour surdicécité. Nos chiens ne sont pas adaptés pour une perte visuelle trop lourde car ils ne font pas de guidage au sens premier du terme. 

Dans ce cas, au-delà de son accompagnement habituel sur les sons du quotidien et de sa gestion de la sécurité de son bénéficiaire, le chien va également assurer la gestion des obstacles par exemple.

une personne marchant sur un pont

Troubles psychomoteurs

Nos chiens ne sont pas adaptés pour des handicaps moteurs lourds mais ils peuvent tout de même aider leurs bénéficiaires dans la gestion de leur équilibre par exemple.

Dans ce cas précis, nous travaillons avec le chien pour qu’il prenne en compte cette spécificité dans sa démarche.

une femme se tenant la tête

Hypervigilance, troubles de l’attention et anxiété

Une perte auditive entraîne, malheureusement, souvent des comportements plus ou moins indésirables qui font que la personne n’est pas détendue.

Dans ce cas, nous travaillons plus particulièrement l’aspect médiation et décontractant du chien afin de poser l’anxiété de la personne et l’apaiser le plus possible.

une femme utilisant son téléphone

Diabète

Si nos chiens ne sont pas adaptés pour la détection des crises diabétiques, ils peuvent tout de même aider une personne atteinte de cette maladie.

Dans ce cas, nous travaillons plus particulièrement les sons des appareillages liés à la gestion de cette maladie dont la personne pourrait avoir besoin.

Comment le chien est-il préparé à répondre à ces besoins spécifiques ?

0 %
C'est en moyenne le temps de la formation passé sur le second handicap

Afin de répondre au mieux aux besoins de nos bénéficiaires en situation de polyhandicap, la formation du chien est adaptée afin que celui-ci puisse assimiler tant son rôle dans la gestion de la surdité de la personne que son rôle dans la gestion des problématiques associées.

Un chien d’assistance ne pourra répondre à 100% à deux problématiques différentes : ce serait en demander trop à celui-ci, et il y aurait alors un réel risque que la qualité de l’accompagnement ne soit pas optimale…

Dans tous les cas donc, la surdité est la priorité de nos chiens et les éventuels accompagnements spécifiques qu’il doit réaliser viennent en complément : nos chiens du silence restent des chiens d’assistance écouteurs avant tout !

L’acquisition des chiots a un coût, entièrement supporté par l’Association les Chiens du Silence : les chiens sont remis gratuitement à leur bénéficiaire.

C’est grâce à la générosité du public que nous pourrons poursuivre cette mission qui nous tient à coeur !