La retraite et la réforme pour un chien d'assistance écouteur

Etre chien d’assistance écouteur c’est un métier.

Pour le bien-être du chien, il est possible que celui-ci soit sorti du programme : c’est la réforme. Mais pourquoi cela peut-il arriver ?

Et comme pour les humains, après quelques années de bons et loyaux services vient l’heure du départ à la retraite ! Une retraite bien méritée, soigneusement préparée pour qu’elle se passe parfaitement tant pour le chien que pour son maître…

Quelle est la différence entre réforme et retraite ?

La réforme, ou sortie de programme, et la retraite sont deux manières bien différentes dont un chien d’assistance écouteur peut être mis au repos

Dans un cas comme dans l’autre, la décision est prise en prenant en compte le bien-être du chien et la qualité de son accompagnement, afin que ni lui ni le bénéficiaire ne soit lésé.

un berger australien gris marron et blanc avec un oeil marron et un oeil bleu et marron

Réforme

La réforme peut survenir à trois moments au cours de la vie du chien : 

Dès la réforme prononcée, le chien ne pourra plus être chien d’assistance écouteur, s’il est en cours de formation, celle-ci s’arrêtera là, tandis que s’il a été remis, son statut de chien d’assistance est retiré.

un berger australien rouge tricolore dans un jardin

Retraite

La retraite intervient, comme pour les humains : 

Dès la retraite décidée, le chien n’est plus chien d’assistance écouteur mais pourra en conserver les réflexes et habitudes.

Pourquoi un chien peut-il être réformé ?

La réforme d’un chien peut survenir pour de multiples raisons, plus ou moins rares. Parfois, il s’agit de prioriser le bien-être du chien tandis que dans d’autres cas, il s’agira de prioriser la sécurité du bénéficiaire.

Qui prend la décision de réformer un chien ?

Les éducateurs et la direction technique étudient la situation dans son ensemble, en prenant en compte tous les éléments à leur disposition (bilans vétérinaires, constats lors des cours…) avant d’arriver à une décision, celle-ci étant mûrement réfléchie.

Toutes les conséquences de l’un ou l’autre des choix sont prises en compte, tant pour le chien que pour le bénéficiaire a qui il a été attribué.

Notre priorité est le bien-être du chien, c’est pourquoi nous préférons réformer celui-ci si sa santé et/ou son bonheur étaient en jeu mais, dans le cas où la réforme n’est pas provoquée par une action du bénéficiaire (par exemple lorsqu’elle est actée avant la remise ou bien en cas de maladie survenant durant sa vie avec son maître), une solution sera trouvée pour celui-ci !

Comment s'organise la retraite d'un chien d'assistance écouteur ?

7 ans, c’est l’âge à partir duquel un chien écouteur peut partir à la retraite.

En effet, cette année là, il passera un bilan médical poussé pour définir si oui ou non il pourra poursuivre son travail auprès de son maître.

Selon les résultats de ce bilan, la décision peut être prise de laisser au chien la possibilité de continuer son travail, des bilans réguliers seront alors fait afin de préparer sa mise en retraite au bon moment : le bien-être du chien, et donc celui de son maître, est la priorité !

Dans tous les cas, à ses 10 ans, le chien prend une retraite bien méritée !

Qui prend la décision de mettre à la retraite un chien ?

En France, les chiens guides et d’assistance restent la propriété de la structure qui les a formés, la décision est donc prise par l’Association, en prenant en compte tous les facteurs, du bilan médical à la situation du maître. Cette retraite est dans tous les cas anticipée, afin que le bénéficiaire puisse se préparer à une éventuelle séparation, mais aussi à l’arrivée d’un nouveau chien d’assistance tout frais qui viendra chambouler quelque peu sa vie !

Aussi bien le chien que le maître seront entendus et préparés à cette nouvelle étape de leur vie : hors de question de laisser l’un, ou l’autre, dans une situation non idéale !

Que deviennent les chiens retraités et réformés ?

Plusieurs solutions existent suite au départ à la retraite d’un chien ou s’il est réformé !

Dans le cas d'une réforme
Dans le cas de la retraite
Objectif : que le chien...
  • s'amuse
  • se repose
  • profite de la vie
!

Trouver une nouvelle famille, former un nouveau chien… rien de cela ne serait possible sans votre soutien, qui nous permet de continuer notre mission !

Complétez le formulaire ci-dessous pour télécharger la brochure et la recevoir par mail :