Getting your Trinity Audio player ready...

Le chien d’assistance vient en aide à son bénéficiaire en situation de handicap dans la vie quotidienne : cette aide devient vite indispensable ! Mais attention, tous les chiens ne sont pas des chiens d’assistance et de nombreux abus existent…

Qu’est-ce qu’un chien d’assistance ?

Un chien d’assistance est un chien ayant été sélectionné puis formé pour aider une personne en situation d’handicap, porteuse de la CMI (carte mobilité inclusion).


Il doit :
– porter un gilet ou harnais sur lequel vous verrez indiqué « chien d’assistance » avec le logo du centre d’éducation qui l’a éduqué ainsi que le logo indiquant les divers handicaps existants (logo universel) ;
– appartenir au centre d’éducation labellisé qui l’a éduqué ;
– être remis gratuitement à la personne bénéficiaire ;
– être certifié par le centre d’éducation : le chien a fini sa formation et a la capacité d’aider son ou sa bénéficiaire. Un diplôme est donné lors de la remise attestant des compétences du chien.

Mon chien vient-il d’un centre d’éducation sérieux ?

Cela fait beaucoup de points un peu obscurs, alors comment être sûr de soi ?


Il tout d’abord faut vérifier que le centre soit labellisé ou en cours de labellisation (attestation délivrée par la préfecture de son département).


Il doit y avoir au moins deux éducateurs canins spécialisés sur le handicap pouvant attester de leurs compétences (formation validante sur le handicap, attestation Handi’chien…) et avoir des familles d’accueil pour ses chiens et chiots.


Le centre doit aussi être contrôlé deux fois par an par un vétérinaire (suivi sanitaire) et le chien doit être en bonne santé (vaccination, radios dysplasie, test oculaire….).

Après une formation adaptée du chien, le bénéficiaire doit effectuer un stage lors de la remise du chien.

Un suivi régulier doit enfin être effectué une fois le chien remis à la personne, jusqu’à sa mise à la retraite.

Aucun éducateur ne peut jongler avec tous les handicaps !

Certaines associations pensent qu’un éducateur peut à la fois faire du chien-guide, du chien pour diabétique, pour épileptique, pour autiste, du chien écouteur ou du chien pour personne à mobilité réduite…

Mais la spécialisation prend du temps, il faut se former aux problématiques du handicap et se former à comment former un chien adapté.

Si votre éducateur vous explique qu’il peut former votre chien à n’importe quel handicap, demandez-lui de vous montrer ses attestations de formation.

Un éducateur canin spécialisé sérieux, aura effectué des formations, des stages dans des établissements sociaux, ou aura un diplôme d’état attestant de sa capacité délivrée par des centres d’éducation.

Attention : ce n’est pas parce que votre éducateur à un diplôme dans un handicap qu’il a la capacité de former un chien d’un autre handicap.

Un éducateur canin chien d’assistance écouteur ne formera jamais un chien-guide d’aveugle car nous n’avons pas suivi une formation pour cela.

Cependant, nous pourrons mettre en place des aides bien précises qu’effectue sans peine les chiens-guides (évitement d’obstacles, arrêt devant un trottoir…) et cela vaut aussi pour les autres spécialités.

En bref, un chien d’assistance suit durant 22 mois environ une éducation spécifique pour
apprendre son rôle et aider au mieux la personne qu’il accompagne.
Si le centre ou l’éducateur ou l’association n’ont pas la capacité de vous donner les justificatifs alors posez-vous la question de savoir si votre chien aura été éduqué dans le respect et le bien-être et surtout s’il pourra vraiment vous aider !